encre ombre jaccottet« Je me redresse avec effort et je regarde : il y a trois lumières, dirait-on. Celle du ciel, celle qui de là-haut s'écoule en moi, s'efface, et celle dont ma main trace l'ombre sur la page.

 

L'encre serait de l'ombre.

 

Ce ciel qui me traverse me surprend.

 

On voudrait croire que nous sommes tourmentés pour mieux montrer le ciel. Mais le tourment l'emporte sur ces envolées, et la pitié noie tout, brillant d'autant de larmes que la nuit. » P.J.

 

Entrez en poésie ! Cette injonction semble plus que jamais nécessaire dans une société de plus en plus désenchantée où le merveilleux n'a plus sa place face au besoin impérieux de consommer toujours plus. Philippe Jaccottet, en promeneur attentif, disponible, capable d'émerveillement aussi bien que d'effroi, et qui transmet son approche lucide, sombre ou éblouie, de la lumière en chacune de ses métamorphoses est un compagnon de route idéal pour déchiffrer le mystère du monde. La grâce de son style nous emporte dans un univers foisonnant, aux confins du rêve et de la réalité ; nul besoin d'être spécialiste pour apprécier l'éphémère beauté qui se dégage de son œuvre dont vous pourrez découvrir l'infinie étendue en lisant ce livre qui reprend l'essentiel de ses écrits publiés entre 1946 et 2008. « Vivre de prose n'est que survivre. Vivre, c'est vivre poétiquement » affirme Edgar Morin. Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

Auteur(s) Jaccottet, Philippe (Auteur)
Titre(s) L'Encre serait de l'ombre : notes, proses et poèmes choisis par l'auteur, 1946-2008 / Philippe Jaccottet.
Editeur(s) Paris : Gallimard, 2012.
Collection(s) (Poésie).
Sujet(s) Poésie française : 2000-
Indice(s) 848.03
 

Ajouter un Commentaire