page blancheSi vous avez aimé le personnage de Joséphine dans le film éponyme sorti cet été, précipitez-vous sur ce roman graphique dont les illustrations sont signées Pénélope Bagieu, la créatrice de cette désormais célèbre trentenaire maladroite mais ô combien attachante ! Si le livre en soi est déjà un bel objet, le scénario de Boulet est également très réussi : une jeune femme, Eloïse, se réveille dans Paris, assise sur un banc. Elle ne se souvient ni de son nom, ni de ce qui l'a amenée là. Toute sa mémoire est effacée, c'est la page blanche. Petit à petit, elle va renouer avec le fil de sa vie et tenter de récupérer ses souvenirs. Elle va retrouver son appartement, ses amis, sa famille, son emploi, mais pas qui elle était vraiment avant ce trou noir. La vérité est souvent différente de la réalité que l'on s'en fait... Si les thèmes abordés de la perte de mémoire et la quête d'identité ne sont pas légers, des pointes d'humour émaillent le récit, et la lecture reste un moment de détente, avec tout de même ce questionnement en contrepoint : sommes-nous heureux et épanouis dans notre vie actuelle, cette vie est-elle réellement celle dont nous rêvions ?

 

bagieu pb

 

Auteur(s) Boulet (Auteur) ;Bagieu, Pénélope (Illustrateur)
Titre(s) La page blanche / Boulet ; Pénélope Bagieu.
Editeur(s) Paris : Delcourt productions, 2012.
Collection(s) (Mirages).
Résumé Une jeune femme reprend ses esprits sur un banc sans se rappeler ni de son nom ni de ce qu’elle fait là. Menant l’enquête tant bien que mal, elle tente de recouvrer la mémoire et de retrouver son identité. Mais que va-t-elle découvrir ? Un passé romanesque fait de drames et de romances ou l’existence banale d’une femme ordinaire ? Et dans ce cas, saura-t-elle devenir quelqu’un après avoir été quelconque ?.
Sujet(s) Coup de coeur de la bibliothèque
Indice(s) 741.5