bourreau gaudi« Il y a quelque chose de pourri au royaume de Catalogne »

 

Un corps en flammes est retrouvé pendu au balcon d'un des monuments les plus emblématiques de Barcelone, La Pedrera, d'Antonio Gaudí. Bien mauvaise publicité pour la ville à quelques semaines de la consécration par le pape de la Sagrada Familia. Les services policiers sont aux abois et réintègrent l'inspecteur Milo Malart, révoqué par mesure disciplinaire.

Voilà comment commence ce thriller palpitant où la ville de Barcelone est le terrain de jeu de ce bourreau. Tout au long de l'histoire, la corruption, les pressions politiques, le sexe, les mystères de la franc-maçonnerie et le journalisme véreux se côtoient et se mêlent donnant un rythme sans relâche à cette enquête. Les magnifiques bâtiments du grand architecte Gaudi deviennent des personnages à part entière car Barcelone malgré sa beauté architecturale cache beaucoup de choses... Et l'inspecteur Milo Malart accompagné de sa coéquipière Rebecca Mercadier ne sont pas au bout de leur frayeur surtout quand un deuxième corps va être retrouvé incendié dans un autre bâtiment emblématique de Barcelone. La chasse au bourreau de Gaudi commence...

 

Auteur(s) Sainz de la Maza, Aro (Auteur) ;Mestre, Serge (Traducteur)
Titre(s) Le bourreau de Gaudi / Aro Sainz de la Maza ; traduit de l'espagnol par Serge Mestre.
Editeur(s) Arles : Actes Sud, 2014.
Collection(s) (Actes noirs).
Résumé Un corps en flammes est retrouvé pendu au balcon d'un des monuments les plus emblématiques de Barcelone, La Pedrera, d'Antonio Gaudi. Bien mauvaise publicité pour la ville à quelques semaines de la consécration par le pape de la Sagrada Familia. Les services policiers sont aux abois et réintègrent l'électron libre Milo Malart, révoqué par mesure disciplinaire. Tandis qu'il enquête en binôme avec une jeune sous-inspectrice, qui semble tout droit sortie d'une série américaine à succès, les meurtres s'enchaînent selon un rituel immuable : toujours des membres de l'oligarchie barcelonaise, férocement mutilés au sein des édifices du célèbre architecte qui frit la gloire de la ville. Barcelone a vendu son âme au diable ; elle doit payer le prix de sa magnificence. La chasse à l'homme est ouverte, mais qui cherche-t-on ? Un prédateur sadique assoiffé de vengeance ou la victime d'un système politique arrogant et corrompu, qui sacrifie les plus fragiles au faste tapageur de la ville et à sa manne touristique ? Pour répondre, il faut d'abord décrypter le symbolisme ésotérique des oeuvres de Gaudi, aux formes proprement hallucinantes.
Sujet(s) Coup de coeur de la bibliothèque
Littérature espagnole
Indice(s) P

 

 

 

Ajouter un Commentaire