max cohenscaliDans ce récit à la première personne, Sarah Cohen-Scali ne nous épargne rien. Un langage cru et vulgaire, la vie quotidienne, les exactions en temps de guerre ... ici point de tabou. L'auteur nous propose une immersion totale au cœur de l'histoire, dans ce qu'elle a de plus abject et tordu : le programme Lebensborn, ou l'eugénisme poussé à son paroxysme. Un projet de société initié par le bras droit d'Hitler, ... dont la finalité était de produire le peuple aryen parfait. Et pour y parvenir, comme vous le découvrirez dans ce récit, aucune limite. Max, le protagoniste, en est le prototype le plus abouti, véritable petit soldat de l'idéologie nazie. Et c'est avec ses yeux- là, ce cœur-là, que nous plongeons dans un pan de l'histoire peu connu en France.

 

On imagine aisément la détermination et le cran de Sarah Cohen-Scali pour aller au bout de ce roman troublant, incommodant, parfois insupportable... mais nécessaire, car ce n'est pas de la science-fiction, c'est de l'histoire.

 

Attention, public averti, à partir de 14 ans

 

OPAC Détail de notice

 

 

 

Ajouter un Commentaire