Accueil

geeks jerkinsocks spAvant de connaître un certain succès hexagonal avec ce tonitruant album, Shaka Ponk avait déjà forgé sa réputation outre-Rhin avec ce mélange très personnel d'electro, de power pop et d'énergie punk. Un esprit rock des plus ravageurs parcourt les 12 titres de ce CD ! Outre les tubesques « Let's bang » et « My name is stain », on se délectera autant des compositions vrombissantes que sont « Reset after all », « Shiza radio » et « Palabra mi amor » que de celles plus nuancées comme « Dancing dead » et « Old school rocka » (qui empruntent au funk) ou encore « I'm picky » (titre teinté de hip-hop). « Brunette localicious » et « Sex ball » apportent assurément un côté sexy à l'ensemble, notamment grâce aux performances vocales à la fois puissantes et sensuelles de la chanteuse Samaha Sam. A noter la collaboration fiévreuse de Bertand Cantat sur « Palabra mi amor », un titre parfait pour conclure un album qui va à 100 à l'heure !

 

alarencontreLa probabilité qu'un poussin à pois offre une fleur à une otarie est quasi nulle. Il y a aussi peu de chance qu'un chat à hélice rencontre un éléphant en débardeur, et il presque impensable que toutes ces créatures se retrouvent au même endroit... Et pourtant...

 

Voilà un livre drôle et surprenant ! Sous sa couverture se cachent trois livrets accolés les uns aux autres. Et lorsque l'on ouvre les pages de ces livrets, on découvre que les illustrations se complètent pour créer une grande scène. Un livre à la conception ingénieuse qui donne un sacré coup de jeune au concept du pêle-mêle ! En tournant les volets, l'enfant peut créer des centaines de créatures différentes et provoquer des rencontres plus improbables les unes que les autres. Les illustrations sont pleines de fantaisies. Avec cet album sans texte l'imagination marche à plein régime et le lecteur peut s'inventer des histoires sans fin !

 

zoo cityZoo city est un quartier de Johannesburg où il ne fait pas bon vivre : drogue, crimes, violence, pauvreté sont le lot quotidien de ses habitants. Il faut dire que ce sont pour la plupart des animalés, des criminels obligés de vivre avec un animal à leur charge. L'héroïne, Zinzi, a hérité d'un paresseux, et de la faculté de retrouver les objets perdus. C'est son histoire que nous suivons tout au long de ce livre prenant et profond. Tout le roman est ambigu : violent et beau, complexe et clair, humain et animal... Au-delà de l'aspect fantastique du livre, on découvre aussi la vie dans une Afrique du Sud peut-être pas si irréelle.

 

bakuman tome1Mashiro, jeune collégien de 14 ans, a deux problèmes dans sa vie. D'abord, il se pose des questions sur son avenir, sur l'école ou il va aller après ses examens, le métier qu'il fera. Ensuite, il est très amoureux d'une fille de sa classe, Azuki, mais par timidité, il est incapable de lui adresser la parole. Un jour, il oublie à l'école le cahier où il dessine secrètement Azuki. En revenant le chercher, il tombe sur un garçon de sa classe, Takagi, qui a pris son cahier et a surtout vu ses dessins, qu'il a beaucoup appréciés. Lui-même passionné de mangas, il lui propose donc un marché : il lui rendra son cahier si Mashiro veut bien dessiner les mangas dont il a écrit le scénario. Peu à peu Mashiro cède et finit par accepter la proposition. Les deux garçons s'installent dans l'atelier de l'oncle décédé de Mashiro, qui était mangaka lui aussi mais qui n'a jamais vraiment réussi à vivre de sa passion. Ils se consacrent ainsi à l'écriture d'un manga et découvrent peu à peu, comme nous, l'univers de l'édition manga au Japon.

 

Un manga qui parle de l'art de concevoir des mangas, nous voilà en pleine mise en abyme ! C'est très bien amené, très instructif et l'histoire captive dès les premières pages. A partir de 14 ans, par l'auteur de Death Note.

 

daftpunk tronAvec cette BO, Daft Punk fait honneur à la mythologie du premier Tron ! Tout l'imaginaire et l'esprit de la Technologie (avec ses limites et ses dangers) parfaitement retranscrit... Le plus célèbre des groupes électro de la planète se révèle aussi à l'aise sur les nombreux thèmes éthérés et vaporeux de l'album (Armory, Rinzler, Adagio For Tron, Nocturne, ...) que sur les quelques morceaux puissants qui y sont parsemés (Fall, Rectifier, ...). On appréciera aussi les très tribaux The Game Has Changed et Disc Wars ! Mais trois morceaux sortent vraiment du lot : le grandiloquent Tron Legacy (End Titles) qui fait un magnifique générique de fin et l'envoûtant End Of Line et ses insertions de bruitages de vieux jeux vidéo... D'ailleurs, ce titre prépare admirablement la venue du suivant (dont il est indissociable) qui n'est autre que LE hit incontestable du CD... L'apocalyptique et "désarticulé" Derezzed ! ! ! Daft Punk se lâche totalement sur ce titre décomplexé aux rythmes perpétuellement brisés et aux sons délicieusement saturés à l'extrême ! C'est sans conteste le morceau le plus proche de leur univers originel. Enfin, pour terminer, arrêtons-nous sur le titre Arrival. Il rappelle étrangement le travail de Vangelis sur Blade Runner et peut être considéré comme un hommage affiché du groupe à son illustre prédécesseur. On sent aussi l'influence d'un certain Giorgio Moroder (Midnight Express, Scarface, ...) sur l'ensemble des titres de l'album... Par petites touches...

 

Daft Punk réalise là une œuvre électro symphonique crépusculaire particulièrement exaltante ! Un grand bravo à eux pour cette prise de risques réussie (tout le monde les attendait au tournant avec cette bande originale de film) et pour avoir fait avec les contraintes que Disney a probablement dû leur imposer...

 

coeurdutailleurLe vieux tailleur sent un immense vide dans sa poitrine que la vie oisive du palais ne remplit pas. Après avoir passé toute sa vie à coudre des vêtements luxueux, il décide de fuir sa cage dorée, de partir en voyage. Mais il n'imaginait pas trouver le monde dans un tel état : pauvreté, catastrophes naturelles, guerres... Il y a beaucoup à raccommoder !

 

Les illustrations nous plongent immédiatement dans un univers onirique et poétique. On se laisse emporter, sur les pas du tailleur, dans un voyage mystérieux qui nous révèle bien des aspects de l'humanité. Le texte, extrêmement touchant, aborde des thèmes universels : l'amour et la générosité. Un album magnifique, une quête sur le sens de la vie, un livre qui pourra plaire aux grands enfants et faire réfléchir leurs parents...