Accueil

seeds

Une grainothèque à la bibliothèque !

Conserver la biodiversité est devenu un enjeu majeur de notre société. Les graines sont aussi un patrimoine à préserver, tout comme les livres.

 

La grainothèque a fleuri le samedi 02 avril à 16h et vous attend dans le hall d'accueil de la bibliothèque.

Elle est ouverte à tous et fonctionne sur un échange libre et non monétaire de graines. Attention, elles ne doivent être ni hybrides F1 ni modifiées de quelque manière.

 

N'hésitez plus, jardiniers en herbe... Préparez vos graines pour vos futurs trocs et cultivez-vous ! En vue de vos plantations, des ouvrages seront à votre disposition.

allovenusCet album nous entraine sur les pas d'une petite fille pleine d'imagination. Carton sur la tête et cape d'invisibilité autour du cou, elle devient un agent de l'espace en mission sur Terre pour Vénus ! La maison est pour elle un terrain d'aventure, son frère un spécimen étrange, voire dangereux...

 

Escoffier et Maudet : un duo magique ! Ils nous réjouissent à chaque nouvel album par leur humour et leur inventivité. Cette fois encore ils nous offrent une histoire gaie et surprenante. Les dialogues et l'univers familial sentent bon le vécu. Et le graphisme, en noir et blanc rehaussé par une touche de couleur, est une vraie réussite. Un bon moment de lecture à partager, un livre qui fera sourire toute la famille.

oreilles busterNon, la littérature suédoise ne se résume pas à Stieg Larsson et Camilla Läckberg ! La preuve avec ce noir mais néanmoins délicat premier roman de Maria Ernestam, qui met en scène Eva, cinquante-six ans, qui sous les apparences d'une vie bien réglée cache une enfance difficile sous le joug d'une mère fantasque et tyrannique qui ne l'a jamais aimée. Lorsque sa petite fille Anna-Clara lui offre un carnet vierge pour son anniversaire, elle décide d'y coucher ses souvenirs et de raconter son histoire, une histoire aussi singulière que la petite fille aux yeux verts et à la chevelure rebelle qu'elle fut, qui commence comme un conte de fées et se termine en chronique d'un drame annoncé. Sous la plume poétique de l'auteur se dessine un portrait de femme qui suscite une empathie immédiate, attention, coup de cœur assuré, voilà un livre dont la petite musique intime vous accompagnera longtemps...

 

Extrait : « J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution. A travers ce simple constat, je viens de m'exprimer sur cette page avec une sincérité dont je n'ai pas l'habitude. A vrai dire, je n'ai jamais été aussi franche. Cela fait un moment que je n'écris plus de cartes postales, sans parler de lettres, et je n'ai jamais tenu de journal intime. Les mots m'ont toujours narguée, tournoyant sans répit dans ma tête. Des pensées qui me paraissaient révélatrices, originales tant que je les gardais prisonnières, s'effritaient durant leur brève course dans l'atmosphère et mouraient dès qu'elles touchaient le papier. Comme si le simple passage de mon for intérieur au dehors suffisait à les flétrir. »

zen 1244286 1920Les idées se bousculent dans votre esprit ? Vous courez du matin au soir et avez l'impression de passer à côté de votre vie ? Vous êtes fatigués et n'arrivez plus à lâcher prise ? Stop ! L'équipe de la bibliothèque prend soin de vous, et vous invite à découvrir son espace bien-être au premier étage, une petite bulle cosy où vous pourrez vous relaxer en écoutant de la musique ou en suivant une méditation guidée ; découvrir des applications qui vous permettront de déconnecter d'un quotidien devenu trop envahissant, et bien sûr, consulter et emprunter une sélection de livres qui vous aideront à retrouver le chemin du bonheur et de la sérénité.

 

pdfUne bibliographie de romans « cocooning » est également à votre disposition pour faire provision de lectures réconfortantes et légères...

 

Envie de décompresser ? La bibliothèque est là pour vous accompagner !

 

metal melodie« Luce,

Le journal m'envoie en Australie. Quand tu liras ces lignes, je serai sans doute dans l'avion. Je déteste les séparations, tu le sais. N'aie pas de regrets, c'est sûrement mieux ainsi. J'ai tout organisé. Une somme sera versée sur ton livret jeune, le loyer est payé, les charges sont prélevées sur mon compte. A toi de gérer le reste. Tu clames haut et fort que tu rêves de ton indépendance. Tu l'auras. Quatre mois pour t'exercer...Je te donnerai des nouvelles. Mais pas par téléphone, ni avant quelques temps. J'ai vraiment besoin de prendre du recul. »

 

Ainsi débute l'aventure de Luce, 16 ans, adolescente en construction, en conflit avec sa mère. Passées la surprise et la satisfaction de faire ce qu'elle veut sans rendre de comptes, Luce est gagnée par l'inquiétude. Sans nouvelle de sa mère, elle se lance sur ses traces, enquête et petit à petit rassemble les pièces du puzzle. Puzzle qui fait apparaître sa mère sous un jour nouveau et complètement inconnu d'elle. Pour la retrouver, c'est à Grenade qu'elle devra se rendre, seule et sans aide...

 

Roman d'apprentissage, tour à tour, émouvant, triste, léger, sensible, tendre. Laissez-vous guider dans les rues de Grenade, au fil des découvertes de Luce et de sa quête d'identité. Une petite parenthèse enchantée !!

ibanez el olympiaEn 1969, le guitariste espagnol anti franquiste chante à l'Olympia. Franco est encore au pouvoir en Espagne et ne tardera pas à censurer Ibañez.

On sent à l'écoute du disque capté en direct l'émotion de la communauté espagnole, elle aussi immigrée en France, qui vient écouter l'artiste et retrouver une partie de sa culture perdue.

 

Ce récital est en effet une mini anthologie musicale de la poésie espagnole... Ibañez y chante les poètes de tous temps : Luis de Gongora, Federico Garcia Lorca, Antonio Machado, Rafael Alberti, José Agustin Goytisolo, ...

 

Les Français pourtant ne seront pas perdus, puisque le guitariste présente les titres dans notre langue, et chante même « La mauvaise réputation » de Georges Brassens !